Actualité à la Hune

Le record des 65,45 nœuds à la loupe

Vestas Sailrocket 2 face au 40-Knot Sailboat de… 1963

  • Publié le : 20/12/2012 - 13:34

Vestas Sailrocket 2 : simple, mais complexe !Vestas Sailrocket 2 : l’engin a l’air simple. Mais en fait, il a nécessité quatre années d’études, de tests… et de loopings ! Notez le décalage de la coque en forme de cigare, qui se trouve ainsi dans l’axe du vent apparent à grande vitesse. (Cliquez sur les illustrations pour les agrandir).Plans @ François Chevalier

En complément de l’article et de l’infographie consacrés à Vestas Sailrocket 2 (Voiles et Voiliers n°503, janvier 2013, déjà en kiosque) et à son fabuleux record – 65,45 nœuds !–, voici un comparatif instructif avec le «40-Knot Sailboat» imaginé en… 1963 par un Américain !

Eh oui, ce projet «futuriste» de Bernard Smith, qui a marqué les esprits des architectes et des chercheurs, date d’une cinquantaine d’années !

Publié en 1963, le plan de son hydroptère à trois points a inspiré nombre de réalisations performantes, dont Macquarie Innovation (le tripode australien à aile rigide, évolution de Yellow Pages Endeavour, qui a établi le record à 50,07 nœuds en 2009) et Vestas Sailrocket.

Macquarie Innovation en 2009Successeur de l’engin australien Yellow Pages Endeavour, Macquarie Innovation, conçu par Lindsay Cunningham et barré par Simon McKeon, a battu le record de vitesse en 2009, franchissant la mythique barre des 50 nœuds. Photo @ Frédéric Clément (DPPI)

 


Commençons cette comparaison avec l’actuel détenteur du record absolu de vitesse à la voile, VestasSailrocket 2

Vestas Sailrocket 2 : un équilibre parfait Vestas Sailrocket 2 vue de dos. Notez l’exact équilibre entre la poussée de l’aile et celle du foil. Toute force ainsi exercée sur l’aile est transformée en vitesse – et non en couple de chavirage !Plan @ François Chevalier Sur Vestas Sailrocket 2, l’aile est inclinée et son centre de poussée correspond au centre de poussée du foil. L’originalité de Sailrocket – et sa supériorité par rapport aux projets précédents – consiste à décaler l’axe du voilier par rapport aux efforts, contrebalançant ainsi les forces de chavirage en les canalisant afin d’augmenter encore les performances – et la vitesse.

La coque, en forme de cigare, se trouve dans l’axe du vent apparent à grande vitesse. Quant au foil, il possède un profil spécial anticavitation, très différent des formes habituelles.

Vestas Sailrocket. Longueur : 12,20 m. Largeur : 12,20 m. Surface de l’aile : 22 m2. Poids en charge : 290 kg.


Voyons maintenant les plans du 40-Knot Sailboat de Bernard Smith

Le 40-Knot Sailboat de Bernard SmithLe 40-Knot Sailboat de Bernard Smith : un vrai précurseur, qui date… d’une cinquantaine d’années !Plan @ François Chevalier
Bernard Smith, spécialiste américain des fusées et des bateaux de vitesse, a vécu cent ans, de 1910 à 2010. Il est considéré comme le père de ce qu’on peut appeler les «aéro-hydrofoils».

Le livre de Bernard Smith, 1963Et son livre (voir la couverture ci-contre) peut encore être acheté sur Internet, notamment sur le site Amazon – entre autres.










Mais au fait, comment ça fonctionne, un foil ?

Un foil, comment ça fonctionne ?Un foil, comment ça fonctionne ? Un couteau de cuisine, un peu d’eau… et voilà.Illustration @ François Chevalier

L’expérience simple du couteau dans l’eau montre bien comment réagit une lame immergée propulsée à vitesse constante. En poussant le couteau ou en le tirant, il se crée une force qui est sensible. Penché, le couteau, attaquant l’eau par son tranchant avec une légère incidence, a tendance à se soulever.

 

Vestas Sailrocket 2 : un foil en diminution constante

Vestas Sailrocket 2 : un foil de plus en plus petitOn le sait, plus la vitesse augmente, moins un appendice a besoin d’être grand pour garder la même efficacité. Mais, aussi, plus il cavite. Le foil de Vestas Sailrocket 2 a nettement diminué au fil des essais.Illustration @ François Chevalier Notez d’ailleurs que, pour Vestas Sailrocket 2, les calculs ont amené à réduire considérablement la longueur de son foil, qui est passé d’1,20 mètre à… 75 centimètres sur la dernière version, la surface immergée se réduisant par ailleurs avec la vitesse.

Le profil illustré ici est du type anticavitation pour des vitesses supérieures à 50 nœuds, proches de celle du record.

En complément

  1. 04/12/2012 - 10:41 Vestas Sailrocket 2 : venez naviguer à 65 nœuds !
  2. officiel   vestas sailrocket 2 porte le record à 65,45 noeuds  04/12/2012 - 09:07 Record de vitesse à la voile – Namibie Officiel : Vestas Sailrocket 2 porte le record à 65,45 nœuds ! Dé-ment ! Près de 70 nœuds en pointe, plus de 65 nœuds de moyenne sur 500 mètres ! En Namibie, sur le célèbre spot de Luderitz, Vestas Sailrocket 2 a placé haut la barre du record absolu de vitesse à la voile. Le chiffre validé par le WSSRC sont 65,45 nœuds de moyenne sur 500 mètres.
  3. objectif lune  10/03/2011 - 05:37 Vestas Sail-Rocket 2 / Engin de vitesse Objectif lune ! Vous vous souvenez sans doute de Vestas Sail-Rocket, engin de record étrange et volatil, qui a quand même atteint 47,4 nœuds en décembre 2008. La version 2 de la fusée de Paul Larsen vient d’être mise à l’eau à Cowes (G-B). Objectif : battre en Namibie les 55,65 nœuds du kite-surfer Rob Douglas.
  4. 25/10/2009 - 06:03 Vestas Sailrocket : un looping à 50 nœuds ! Le 3 décembre 2008, l’équipe de Vestas Sailrocket, dirigée par l’Australien Paul Larsen, tente de battre le record absolu de vitesse à la voile sur la base de Walvis Bay, en Namibie. Le premier run de la journée atteint 47,36 nœuds, par un vent de 23 à 25 nœuds. Le second run commence bien : propulsé par une forte risée, Sailrocket fonce à plus de 50 nœuds. Mais l’engin, difficile à diriger, se transforme soudain en avion de voltige…
  5. surfing on a rocket 05/12/2008 - 08:21 Surfing on a rocket Vestas Sailrocket : un run à 47,4 nœuds et puis s’envole ! Le 3 décembre, en Namibie – le pays des records à la voile !–, l’engin Vestas Sailrocket de l’Australien Paul Larsen a atteint 47,4 nœuds sur 500 mètres. Et, lors du run suivant, la fusée a bel et bien décollé, avant de se crasher sans blesser son pilote. A 10 mètres de haut. Record à battre.